Sylvie Leriche, le combat d’une femme déterminée et engagée

par

Sylvie Leriche en télétravail pendant la période de confinement

À 55 ans, ce n’est pas un hasard si Sylvie Leriche est manager chez Thalès Alenia Space à Toulouse. Elle le doit à son goût pour les sciences et sa vocation pour le monde du spatial, qui lui est  apparue très tôt comme “ une évidence ”, mais elle le doit aussi à sa persévérance face à un monde professionnel qui ne laisse pas assez de place aux femmes.  

En 1988, comme les 10% de femmes de sa promotion, Sylvie sort de l’école Supaero, dans laquelle elle avait toujours rêvé d’étudier. Étant jeune, elle « ne percevait pas comme un handicap le fait d’être une fille », même si avec du recul elle se rappelle des remarques sexistes de ses camarades d’école d’ingénieur qui lui demandaient comment elle allait faire pour élever ses enfants ?

Une conférence qui sonne comme un déclic

Une fois entrée dans le monde professionnel, les obstacles arrivent les uns après les autres, et Sylvie Leriche prend cela comme «  un combat, une lutte personnelle ». Avant d’avoir un déclic, il y a 5 ans lors d’une formation organisée pour les managers de son entreprise à laquelle se trouvaient uniquement 2 femmes pour 35 hommes.

C’est alors, qu’en 2016, avec une collègue, elle décide de présenter son initiative de réseau mixité « En avant toutes » au PDG de l’entreprise. Il les soutient et leur accorde un budget permettant de financer plusieurs événements annuels. Depuis, Sylvie ainsi que plus de 200 adhérents, s’engagent pour les femmes et pour la diversité de genre au sein de leur entreprise. Cela à travers des conférences et des tables rondes. Elles leurs permettent d’aborder différents sujets tels les problèmes dans l’environnement de travail, ou encore l’évolution professionnelle afin de permettre aux gens de parler, de sentir qu’ils ne sont pas seuls face à ces situations et de prendre confiance en eux.

Très engagée et consciente que « les choses n’ont pas assez évoluées depuis 30 ans », elle prend beaucoup de son temps personnel pour «  se documenter sur le sujet de la mixité ou assister à des conférences » afin de pouvoir à son tour, prendre et libérer la parole sur ces problématiques.

Romain Bermejo

Pour aller plus loin

Infographie, vidéos, sons, découvrez les enrichissements sur le sujet ! 

Dans les coulisses

Découvrez comment cet article a été réalisé, la carte des intervenants possibles ainsi qu’une revue de presse sur le sujet. 

Ne manquez pas les autres articles