Paris 2024 : des infrastructures à la grandeur de l’évènement

Village des Athlètes - Clément Vergely architectes

Le 13 septembre 2017, Paris était élue pour accueillir les Jeux Olympiques d’été 2024. Ville-hôte pour la 3ème fois de son histoire, après l’organisation des JO de 1900 et de 1924, Paris doit maintenant construire les infrastructures qui accueilleront les compétitions olympiques. Pour mieux comprendre l’agencement des JO de 2024, les deux cartes interactives des sites olympiques et paralympiques ci-dessous sont mises à votre disposition.

Dans Paris

14 sites de compétitions d’exceptions forment un concept compact qui réunit 24 sports olympiques (sur 32) dans un rayon de 10 km autour du Village Olympique. Des monuments historiques sont mis à l’honneur et s’intègrent parfaitement dans le paysage des Jeux, comme la Tour Eiffel, la Place de la Concorde, ou encore le Grand Palais. 

En Ile-De-France

Les Jeux rayonnent aussi tout autour de la capitale : Yvelines, Hauts-de-Seine, Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis. Au cœur du projet, dès la phase de candidature, la Seine-Saint-Denis accueille le Village olympique et paralympique, le Village des médias, ainsi que six sports. Deux épreuves paralympiques sont l’occasion d’une mise en valeur toute particulière du 93 : le marathon paralympique et le paracyclisme sur route.

Partout en France

Paris 2024 ce sont aussi les Jeux de toute la France. Le tournoi de football se joue dans six stades de province : Bordeaux, Nantes, Lyon, Saint-Etienne, Nice et Marseille. L’intégralité des matchs de handball se dispute à Lille, et la voile vogue sur la Méditerranée, à Marseille. Pour la première fois dans l’histoire, les Jeux profitent même à l’outre mer, avec le site de Teahupo’o à Tahiti, théâtre de la compétition olympique de surf sur l’une des plus belles vagues du monde.

Clément THIERY

Compétences

Posté le

25 mars 2022

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.