Le tourisme durable : un pari gagnant pour les professionnels du tourisme en Occitanie

Le tourisme fait aujourd’hui partie du top 3 des domaines économiques les plus importants en Occitanie. Depuis 2020, le comité régional du tourisme et des loisirs d’Occitanie (CRTL) développe un plan d’action pour mettre en avant un tourisme plus durable dans la région, et ainsi concilier économie et écologie. 

Sophie Pirkin, chargée de mission tourisme durable au sein du CRTL affirme que « la transition vers un tourisme plus durable est en effet un pari gagnant pour les professionnels du tourisme ». Aujourd’hui des obligations réglementaires sont mises en place concernant les sites touristiques en Occitanie comme la RSE, responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Le but est de pousser ces sites à se convertir à une politique plus respectueuse de l’environnement. 

« Le CRTL est aussi là pour faire connaître les aides présentes visant à accompagner les sites touristiques dans leur transition vers un tourisme plus durable ». Par exemple, en pratiquant la RSE, l’entreprise peut réduire ses coûts en faisant des économies de ressources en eau, énergie et matières premières.

« Les entreprises prennent conscience qu’il est maintenant nécessaire d’investir dans des initiatives visant au tourisme   durable »

Aujourd’hui, seul un tourisme durable peut conduire à un équilibre entre la satisfaction des visiteurs et des hôtes. «Le tourisme ne doit pas détruire ce qui le fait vivre», confie Jean Micoud, directeur général de Haute Garonne tourisme. Pour aider à conserver cette idée, le CRTL a mis en place un système de labellisation des offres d’hébergement d’activités ou sites touristiques respectueux de l’environnement.  

En labellisant les parcs comme parcs naturels nationaux ou régionaux par exemple, la région régule les entrées et règle ainsi les problèmes de sur fréquentation qui peuvent nuire au site touristique.  Des sites comme Booking mettent aussi en avant ces offres labellisées. Cette transition vers un tourisme durable présente un fort intérêt marketing. “Depuis la crise de la covid, les gens prennent conscience qu’il faut consommer autrement” ajoute Sophie Pirkin. 80% des prestataires engagent des investissements dans le domaine du tourisme durable par conviction, affirme un sondage du CRTL. 

Maëlle GIROUD

Compétences

Posté le

25 mars 2022

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.