« Lancez-vous. Croyez en vos rêves. »

photo libre escrime handicap

En 2009, à seulement 23 ans, Maxime Valet, escrimeur en herbe a un terrible accident qui le rendra paraplégique à vie. Cet accident le marquera profondément.

Cependant le Toulousain ne s’est pas laissé abattre pour autant. N’ayant plus goût de rien, il décide de réessayer l’escrime mais cette fois-ci en fauteuil. Cette décision a été salvatrice. Il a alors retrouvé goût à la vie et s’est battu pour intégrer l’équipe de France en 2011.

En parallèle de sa fructueuse carrière sportive, le champion d’Europe de fleuret en 2016, est également médecin du sport. Il a pu le devenir grâce à la Faculté de Médecine de Purpan à Toulouse qui l’a soutenu après son accident. « Ce sont réellement deux passions. On ne compte pas les heures mais c’est surtout une grosse organisation. »

L’homme de 34 ans mène à bien sa double vie. Il a obtenu de nombreux bons résultats avec notamment une médaille de bronze aux Jeux de Rio en 2016. « Cette médaille est une énorme satisfaction. J’ai alors repensé à tout le chemin que j’ai parcouru pour en arriver là et surtout à toutes les personnes qui m’ont aidé. »

Un sportif engagé

Cette dernière pensée va continuer de le guider, après avoir été aidé dans sa vie professionnelle, sa vie sportive et sa vie personnelle, Maxime Valet s’engage à son tour pour aider les gens. Son principal combat est l’inclusion dans la société des personnes à mobilité réduite. Afin de l’aider dans son combat, il travaille aux côtés d’associations comme l’ASEI et son projet “Tremplin 2024”.

Maxime Valet souhaite également convaincre ses pairs « Lancez-vous. Croyez en vos rêves et vos envies, vous serez toujours bien accueillis et vous en retirerez beaucoup de positif. »

Compétences

Posté le

25 mars 2022

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.