Coworking et télétravail : le bureau réinventé

par

Modèle de coworking (réalisation personnelle) | Photo @Enzo Gauthier

Banale, répétitive mais commune à de nombreux français, la formule « métro, boulot, dodo » impacte directement le secteur du travail. Pourtant, d’autres façons de travailler existent, à l’instar du télétravail ou du « coworking » venues tout droit de la Silicon Valley. Des méthodes qui ont, en France, particulièrement séduit la catégorie des employés

Un bureau attitré, enfermé entre quatre murs, voilà un environnement de travail désuet pour certains. En effet, depuis quelques années les espaces coworking se développent en France (cf. enrichissement) tout comme le télétravail. Avec l’accroissement des travailleurs indépendants et l’avènement des nouvelles technologies dans le monde de l’emploi, ces nouvelles formes de travail sont de plus en plus prisées. Synonyme de liberté, de partage et de créativité, ces « bureaux partagés » permettent à de nombreux entrepreneurs, de travailler dans un lieu équipé, et ce, avec d’autres « coworker ».

“Le télétravail me permet de profiter un peu de ma famille”

Le coworking ne permet pas seulement d’avoir un environnement de travail, il favorise également les interactions  sociales entre travailleurs. C’est ce dont nous fait part Andreas, 35 ans, consultant en politique de développement durable. N’ayant besoin que de son ordinateur et « d’une connexion internet », il explique son attirance pour le coworking « il n’y a pas de lieu spécifique associé au travail » mais aussi, pour son aspect social : « Ensemble, on partage un café, un repas et un espace de travail ». Malgré tout, la cohabitation peut s’avérer compliquée : « les espaces sont parfois surchargés, par exemple, lorsque des entreprises privatisent une partie pour faire un séminaire de team building avec de la musique et un mégaphone » décrit le consultant.

« Ensemble, on partage un café, un repas et un espace de travail »

Comme pour le coworking, le télétravail atteste d’un avantage social, cette fois-ci lié à la famille. Stéphane Martin, 50 ans, ingénieur en électronique l’explique, « le télétravail me permet de profiter un peu de ma famille ». Par ces différentes formes de travail, le travailleur évite de s’enfermer seul devant son ordi et remet de l’humain dans son travail.

Un cadre de travail original

Télétravail et coworking riment aussi avec un environnement « unique». À la maison, les distractions pourraient vite devenir un problème. À l’image de Stéphane, qui travaille régulièrement depuis chez lui et doit se concentrer malgré la présence de ses proches : « Nous sommes trois à la maison mais j’arrive à m’isoler assez facilement ». Pour le coworking le cadre est évidemment plus adapté au travail, avec de grands espaces, pour éviter le brouhaha, le respect est de mise. En effet dans certains « coworks » il y a des règles comme à HarryCow où travaille Andreas : « dans la pièce où je suis, la règle c’est que les gens ne parlent et ne téléphonent pas ». Dans,  d’autres salles, le téléphone et les discussions sont acceptées.

Ces nouvelles façons de travail attestent d’une révolution dans le monde professionnel. Une révolution qui pourrait s’accélérer dans le futur. Le confinement lié au coronavirus a en effet obligé l’ensemble des travailleurs à télétravailler.

Enzo Gauthier

 

Pour aller plus loin

Infographie, vidéos, sons, découvrez les enrichissements sur le sujet ! 

Dans les coulisses

Découvrez comment cet article a été réalisé, la carte des intervenants possibles ainsi qu’une revue de presse sur le sujet. 

Ne manquez pas les autres articles