COVID : les solutions pour sauver le grand écran

Les temps sont durs pour les salles obscures qui paient au prix fort les ravages de la covid. Plateformes de streaming ou encore piratages, cette rude situation meurtrière nuit à petit feu au monde de la culture et laisse une note salée à toute la fourmilière travaillant pour la production de ces  métrages. Mais alors que faire pour sauver cet univers qui crie famine ? 

 Avec la pandémie dont le monde est victime depuis 1 an, la culture s’est vue subir le terrible sort de la fermeture de ses portes au public. Au plus grand désespoir de ses amoureux. Salles de concerts, théâtre ou encore cinéma se sont retrouvés au chômage partiel sans aucun espoir de réouverture prochaine. Un goût amer et une nostalgie de retrouver les séances se sont installés dans le coeur des français. 

La guerre des plateformes 

Quand le chat dort, les souris dansent…Qui dit salles fermées dit streaming assuré ! Durant la  pandémie, les plus grands comme Netflix ou encore Disney + ont explosé les scores s’accaparant ainsi des films destinés premièrement au public des salles obscures. Un  coup dur pour les distributeurs et les exploitants. 

                                                     

Des acteurs qui innovent pour sauver leur métier

Malgré les faits, il n’est pas questions pour les cinéastes de baisser les bras et de se laisser engloutir. Pour Rémy Alonso, comédien toulousain, il est important de trouver les bonnes solutions pour ne pas rester les bras croisés. Selon lui, des arrangements peuvent être réalisés entre plateformes de streaming et cinéma. Cet accord permettrait alors d’organiser des séances à travers les plus grands sites comme Netflix au prix d’une séance en salle obscure. De quoi mettre tout le monde d’accord et redonner le sourire à ce corps de métier qui souffre depuis bien longtemps maintenant. 

Bouchy Aurore

Compétences

Posté le

23 mars 2021

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *