Bref : La déforestation

Les forêts, qui recèlent 80 % de la biodiversité terrestre sont cruciales au bien-être humain. Plus d’un milliard et demis d’individus dépendent directement d’elles pour leur alimentation, leurs médicaments, leur logement ou encore la cuisson de leurs aliments.

La déforestation par des feux volontaires ou parfois involontaires

rafael moraes / Flickr

Grandes consommatrices de CO2, les forêts sont également un de nos meilleurs atouts pour résister aux dérèglements climatiques. Les détruire, c’est provoquer une hausse de ce CO2 dans l’atmosphère. La déforestation est ainsi responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre…

La déforestation et la dégradation des forêts sont les principaux moteurs des maladies zoonotiques. Lorsqu’elles sont en bonne santé, les forêts font office de tampon contre les maladies comme la Covid‐19. Mais lorsqu’elles sont attaquées, leurs protections sont affaiblies, ce qui entraîne la propagation de maladies.

Le dernier rapport du GIEC révèle qu’un quart des terres ont été dégradées par l’activité humaine.  Pour restaurer les écosystèmes, stockeurs des gaz à effet de serre, il faut trouver le moyen d’enrayer la déforestation.  Selon la FAO (L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) la déforestation et la dégradation des forêts contribuent à près d’un cinquième des émissions totales de gaz à effet de serre.

Vert et Orange Gras et Vif Collecte de fonds Organisme de bienfaisance Infographie par baptiste buisson

Stopper la déforestation à l’échelle mondiale est un objectif parfaitement réalisable, au coût économique réduit.

Pour contrebalancer les gaz à effet de serre émis, il est possible de recourir au reboisement, de réduire la consommation d’énergie ou encore de privilégier l’énergie renouvelable, et ce, quel que soit l’endroit où l’on réside. 

Par ailleurs, les opérations de reforestation sont de plus en plus nombreuses, comme l’a démontré l’Ethiopie en plantant 353 millions d’arbres en une seule journée (le record était détenu par l’Inde avec 66 millions d’arbres plantés en 24 h, en 2017). Bruxelles, quant à elle, a décidé de planter un arbre pour chaque naissance enregistrée dans la capitale belge. 

Baptiste Buisson

Compétences

Posté le

2 mai 2021

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *