A Toulouse, un forum dédié aux antiquaires contient des raretés, pouvant pallier la fabrique en usine et la surconsommation.

En 1991, le Forum des Antiquaires de Toulouse naissait. Pourtant, l’entrée extérieure de la grande boutique rappelle les temps anciens du monde. L’intérieur semble sombre ; il n’est éclairé que par des lampes antiques, appartenant aux différents stands et aux différentes époques.

Seuls deux propriétaires des 30 expositions sont présents, « on se relaye » explique le vendeur venu accueillir les arrivants. Ce sont donc eux deux qui se chargent de la vente, des renseignements et du contact. « si vous êtes intéressées par quelque chose, nous contacterons nos collègues absents » disent-ils gentiment.

Dans cette brocante de plus de 1.200m², des salons se succèdent, des objets rares se renouvellent et un design hors norme se profile. Parmi ses objets se trouvent des paravents peints, des canapés baroques, des tableaux anciens et tout autre rayonnage tout aussi exceptionnel. Le tout est simplement de savoir dénicher l’ultime et le merveilleux, parmi ces mille et un objets.

Une solution écologique

Les productions de meubles neufs demandent une utilisation d’énergie et de matières impactant l’environnent, par exemple, avec le fonctionnement continuel des machines ou avec l’utilisation du bois, vue dans un reportage de Capital.

Pour limiter l’innovation, acheter des meubles de seconde main semble être la meilleure solution. Présents dans le forum, ces meubles peuvent remplacer un investissement financier important : « Cette table date des années 1950, elle vient de chine. C’est 110 euros » dit l’antiquaire.

La rareté et l’ ancienneté de ces meubles apportent un esprit vintage et universel « on a des meubles de partout, que nous achetons à des particuliers qui veulent s’en débarrasser » raconte l’un des vendeurs, en regardant une chaise aux motifs japonais. Alors, pour tous les aventuriers qui aiment voyager dans le temps, le conseil sera de penser à l’avenir pour pouvoir l’habiter.

Eléonore Ester