Ce vendredi 13 décembre après-midi avait lieu à l’Hôpital Garonne, à Toulouse, le « Grand goûter de Noël » à l’attention des personnes âgées dépendantes et de leur famille. Un après-midi festif, animé d’une main de maître par Jean-François Escoda le chef du pôle animation. Entre les chants et les danses, les jeunes filles du service civique donnent du leur pour que ce moment se passe du mieux possible pour les patients et leur famille. 

En ce pluvieux après-midi de décembre, toute l’équipe d’animation de l’Hôpital Garonne est mobilisée. Il faut faire passer aux patients et à leur famille le plus beau moment possible. Derrière la table où sont disposées les diverses bûches et autres papillotes, les deux étudiantes effectuant leur service civique sont un peu crispées. « Ça va être le coup de feu sans tarder, il faut qu’on soit prêtes » confie Louise, en disposant les assiettes. 

Effectuer un service civique dans le social, et davantage encore dans le monde hospitalier, n’est pas ce qui vient tout de suite à l’esprit des étudiants. « J’ai trouvé ce service civique par Internet » confie dans un rire Jade, étudiante actuellement en service civique. De l’avis commun, ce service civique est fatiguant, surtout mentalement car il implique de ne pas trop s’attacher à des personnes qui pour qui « on est leur monde » renchérit Jade. Pourtant chacune des étudiantes confie y avoir trouvé une forme de bonheur.

« L’intergénérationnel, c’est essentiel  » 

« C’est du travail mais c’est tellement agréable ! » affirme Jean-François Escoda en parlant des événements comme ce Grand goûter de Noël. L’équipe d’animation est toute l’année à pied d’oeuvre pour que le séjour en hôpital des personnes âgées se passe du mieux possible. « Les jeunes du service civique sont très importantes pour nous » ajoute-t-il en enfilant son costume de maître de cérémonie.

De Line Renaud à Luis Mariano, les plus grands morceaux de la chanson française sont joués, et l’orchestre répond même aux demandes des patients. « Quand (les patients) sont joyeux, ça nous met dans une bonne humeur » dit Emilie, une ancienne service civique à l’Hôpital Garonne qui est revenue cet après-midi pour profiter de l’esprit de fêtes et revoir toute l’équipe et les patients. 

Grâce à l’aide bienvenue de la Croix Rouge et à l’énergie débordante de l’équipe d’animation, tout s’est très bien passé cet après-midi. Les patients avaient pour la plupart des étoiles dans les yeux et un petit sourire qui ne trompe pas. Tout le monde semble avoir passé un agréable moment, c’est bien là l’essentiel.