Le soir du 27 Novembre 2019 le spectacle « Nous dans le désordre » d’Estelle Savasta a été proposé par le TNT de Toulouse. Sa particularité ? La possibilité d’y assister en audio description.  Immersion dans l’expérience d’un théâtre sans image. 

C’est d’abord dans un silence complet que le spectacle démarre. Seule la musique indique le début de la pièce. Les yeux sont désormais clos et concentrés sur les paroles de l’audiodescription, portée ce soir par une voix féminine. Ce sont alors tous les éléments de la pièce qui nous parviennent. Les décors, les expressions faciales, les mouvements, les lumières, les couleurs, tout est dessiné dans l’oreille du spectateur. Le handicap se transforme vite en canne d’appui. La description n’empiète pas sur le texte, et laisse même une entière liberté à l’imagination. Tout le public peut savourer chacune des nuances de la pièce et en construire son propre avis.

Lorsque la dernière phrase résonne, la curiosité l’emporte et les yeux s’ouvrent. L’on découvre alors une scène, des visages, jusque ici imaginés. C’est une manière de comprendre un handicap, de le ressentir dans son intégralité. L’expérience est unique, « c’est un autre spectacle qui nous a été donné d’entendre » déclare Louis, lycéen à la sortie de la représentation. De plus, cette audiodescription s’avère être également un véritable tour de force technique.

https://theatre-cite.com/programmation/2019-2020/spectacle/nous-dans-le-desordre/

Coté coulisse  

Après s’être appareillé d’un boîtier et d’une oreillette nous sommes immédiatement plongé dans le spectacle au coeur de cette aide audio. Pourtant, derrière cette prestation, se cache un métier unique et diversifié : celui d’audiodescripteur. « Pour une minute de spectacle c’est une heure de travail » nous confie la traductrice de la soirée. C’est un métier complexe. Il réunit l’écriture, le montage, l’enregistrement et nécessite une étroite collaboration avec les troupes en amont des représentions « Chaque spectacle est une audiodescription différente ». Cette voix, qui résonne dans nos oreilles est le fruit de multiples heures de préparations. C’est pas loin de quatre métiers qui se cachent en un seul.

De plus, une visite tactile est également proposée par le théâtre. Durant celle-ci, le spectateur peur toucher le décor, les costumes et les objets de la pièces. Celle-ci va permettre à un aveugle ou à un mal voyant de se familiariser et de s’imprégner de la scène avant même l’entrée du public.

Un théâtre sans image est donc possible. L’art s’ouvre lui aussi vers le handicap. Et le vivre en tant que voyant était une expérience unique et  intéressante. Alors, la prochaine fois qu’il vous sera donné d’assister à une pièce, laissez vous transporter par les sons et pourquoi ne pas de fermer les yeux quelques secondes ?..

Exemple d’audiodescription : L’audiodescription au Théâtre Liberté avec Thibaut Lalanne, régisseur Accès Culture à l’occasion du spectacle Croquefer et Tulipatan par la compagnie Les Brigands le dimanche 8 décembre 2013.

Laberenne Lucas