Samedi 19 et dimanche 20 octobre a eu lieu le Festival de la récup à Montignac (Dordogne) organisé par l’association « Le Pied allez triez ». 

En effet chaque année (excepter l’année précédente) le festival de la récup s’installe dans les locaux de la salle des fêtes de Montignac-Lascaux. Ce festival organisé par l’association Le Pied allez triez réuni des artistes et des associations militantes. Durant ce festival de nombreuses activités comme des ateliers pour enfants, des spectacles mais aussi des initiations à créer ses propres produits ménagers et cosmétiques. Le soir, ensuite, un spectacle et un concert payant sont proposés. Julien Ceborn (Président de l’association Le Pied allez triez) nous explique que ce festival est là tant pour ceux qui connaissent bien l’idée du recyclage que pour ceux qui veulent découvrir. Selon lui « Ce festival permet de faire des rencontres et permet de trouver des idées pour changer notre mode de vie, notamment grâce au panneau à idée.« 

« Des objets qui interpellent et plaisent. »

Bernard (exposant)

Lors de ce festival on retrouve donc différents stands comme des exposants (vendeurs et artistes). Justement nous avons rencontré Bernard qui expose pour la première année. Bernard fait des créations, plutôt spectaculaires par leurs tailles, en particulier des luminaires avec des objets trouvés dans des vide-greniers ou dans des déchetteries. Il nous explique avoir commencé d’abord pour son propre plaisir mais a continué car, selon lui, ces objets « interpellent et plaisent« .

Une approche éducative

Ce festival, en plus de son côté artistiques avec les exposants, a un côté plus éducatif. En effet si on s’aventure un peu plus loin dans cette salle des fêtes qui abrite ce festival on découvre deux stands tenus par l’association Le Pied allez triez. Un premier stand pour enfants où on y trouve une multitudes de « déchets propres » (rouleau de carton, boites à oeufs, …) qui vont être utilisé pour créer un personnage (voir ci-dessous), mais pas n’importe quel personnage. La responsable du stand, Karine (membre de l’association Le Pied allez triez) nous explique que ce personnage représente « nos protecteurs et qui rappellent la nature« . Malgré tout Karine nous précise qu’il n’y a pas de sensibilisation particulière envers les enfants mais l’objectif est de leurs donner des idées et « qu’ils comprennent par eux-mêmes que se sont des objets du quotidien« . De plus comme nous l’explique une maman présente sur le stand « nous faisons déjà cette activité à la maison ; elle permet de développer la créativité et en même temps de faire de la récup« .

Personnage créé, par des enfants, avec des objets du quotidien. [Enzo Gauthier]

Mais le côté éducatif n’était par réservé qu’aux enfants, sur le stand voisin vous pouviez apprendre à fabriquer des produits cosmétiques ou ménagers écologiquement. Alain et Martine présent sur le stand ont appris a fabriqué une pastille de lave-vaisselle, il nous explique être venu car « ils cherchaient des idées pour faire des produits ménagers sans nocivité pour l’environnement« . Stéphanie la responsable du stand nous explique que cet atelier « montre aux gens que c’est simple et rapide à fabriquer et que l’on sait ce qu’il y a dedans« .

Un festival donc très divers et qui cherche à trouver des solutions aux problèmes actuelles. En effet le sujet de l’environnement des déchets est aujourd’hui omniprésent dans le débat public. D’ailleurs cela se ressent dans la fréquentation de ces festivals selon Julien Ceborn (Président de l’association Le Pied allez triez). Finalement ce festival est une belle manière de trouver des solutions tout en s’amusant avec les ateliers ou encore devant des spectacles originaux. Cela prouve sans doute une prise de conscience importante qui, espérons-le, ne fera que durer.

Enzo Gauthier