Chaque jour 4 millions de tonnes d’ordures ménagères sont produites, soit l’équivalent de 400 tours Eiffel. L’association Zéro Waste Toulouse accompagne à la sensibilisation au cœur des écoles avec pour objectif le zéro déchet et zéro gaspillage

L’antenne locale de Zero Waste France est devenue une association collégiale en février 2018. Elle tente de sensibiliser et accompagner les Toulousains vers une réduction des déchets et des gaspillages. Une cinquantaine de bénévoles est aujourd’hui, très active dans la Ville Rose pour réaliser une société plus durable.

Le Pôle Ecole de l’association réalise de nombreuses sensibilisations via des interventions en classe (primaire, collège, lycée, université). Les projets de solutions ZW (Zéro Waste) accompagnent les établissements scolaires à réduire leur déchets et à lutter contre le gaspillage. Des ateliers DIY (lessive zéro déchet, pâte à modeler compostable) pour les écoles primaires mais aussi pour les Master, qui font participer tous les élèves avec des activités ludiques.

Lucile Jallabert, la référente du pôle Ecoles de Zero Waste Toulouse avertit sur l’importance du zéro déchet: « pour le moment, nous avons fait énormément de sensibilisation, et nous essayons de proposer des solutions aux établissements pour sensibiliser élèves et personnel, au cas par cas, en intervenant directement au sein des structures ou en fournissant de la documentation. ».

Avec cette démarche, ils espèrent accompagner les établissements vers une réduction des déchets sur une longue durée. L’association voudrait fournir un réel « process » pour réduire les déchets des établissements, avec l’aide d’associations et d’entreprises qui peuvent leur permettre de mettre en place un tri sélectif, réduire le gaspillage alimentaire et créer un compost.

Un jeu sur le zéro déchet dans une classe de primaire

Un projet qui marche

Les nombreuses interventions, dans les lycées comme Ozenne, Toulouse Business School, Ohr Torah, à l’Institut Limayrac et à la résidence universitaire Daniel Faucher ont plu. Nicolas Maillet, étudiant à l’Institut Limayrac est satisfait par leurs actions «  j’ai trouvé que c’était la meilleure intervention qu’on aie eue parmi les autres ». Le plus souvent ce sont les écoles qui sollicitent l’association mais faute de bénévoles le Pôle a dû en refuser certaines.

Actuellement l’association est en train de créer des animations pour les collégiens : un débat et un théâtre-forum. Lucile Jallabert annonce qu’il y aura plusieurs autres jeux : « Nous avons aussi des pistes pour créer un jeu de l’oie sur le zéro déchet et une mallette pédagogique à destination des professeurs. ». A terme, Zero Waste Toulouse souhaite pouvoir fournir aux professeurs qui les contacte tout un « package » de ressources qui viendraient compléter leurs interventions en classe comme des fiches-atelier pour les DIY ou des liens vers des vidéos à montrer en classe pour continuer cette sensibilisation.