Les magnétiseurs sont des personnes possédant ce que l’on peut appeler un don. En effet, ils sont capables, grâce aux énergies, de soigner les maux. Cette pratique, dite médecine conventionnelle, soulage de nombreuses douleurs. Ces dernières peuvent être psychiques, émotionnelles ou physiques. Focus avec Christine, magnétiseuse expérimentée, sur les méthodes utilisées par les magnétiseurs pour soigner les blessures physiques.

Toutes sortes de blessures peuvent être soulagées par les magnétiseurs. Que ce soit inflammation, coup ou brûlure, rien n’échappe à ces ensorceleurs modernes. N’importe quelle partie du corps peut être soignée du moment que le magnétiseur est en capacité de le faire. C’est en effet la pratique qui leur permet de s’améliorer et d’être de plus en plus efficace.

C’est ce que l’on appelle le fluide qui va transmettre des énergies du magnétiseur vers le « malade » pour apaiser la douleur. Les effets sont très vites ressentis. Ainsi, 30 min après la séance, les personnes sont soulagées voire totalement guéries. Les rougeurs liées aux blessures, s’il y en a, disparaissent dès 24h.

Rencontre avec le patient pour le soigner

La rencontre physique avec la personne permet de soulager ses blessures. De là, quatre méthodes sont possibles. La première est l’application. Cela consiste à directement poser les mains sur la blessure de la personne pour la guérir. Les passes magnétiques sont des transferts d’énergie qui enlèvent par des mouvements de mains les « ondes négatives », comme l’explique Christine. Les mains peuvent également être placées à quelques centimètres du patient et évoluer le long du corps. C’est ce que l’on appelle l’imposition des mains. Enfin, il existe le souffle. En se concentrant sur l’inspiration, de l’énergie est insufflée, tandis que l’expiration retire les ondes négatives du corps.

Guérison à distance

Les magnétiseurs peuvent également soulager les personnes à distance. Cela se fait par la pensée. La guérison est efficace si l’on utilise une photo ou si l’on communique par téléphone. Pour les photos, il est préférable d’en avoir une de la personne à soigner et une de la partie du corps touchée par la blessure. En ce qui concerne le téléphone, il est important de connaître les noms et prénoms du patient.

Le mode opératoire est le même dans les deux cas. Le magnétiseur doit ainsi se concentrer fortement sur la partie du corps souffrant. Il est important de « penser fort à la personne » selon Christine. Et, chose moins aisée, il faut se mettre à la place de patient, essayer d’imaginer ce qu’il ressent. C’est donc un fort travail mental placé sous le signe de l’empathie. Cela est nécessaire pour que le soulagement de la douleur fonctionne.

Que ce soit la guérison à distance ou en présence de la personne, la notion d’empathie est très importante, « il faut avoir cette ouverture vers les autres » selon Christine. Cette notion fait la qualité d’un magnétiseur. Ainsi, penser à l’autre rend les soins d’autant plus efficaces.