Maison Citoyenne de la Naspe / Crédits : Justine Seguin

La ville de Colomiers, en banlieue Toulousaine a mis en place depuis le début des années 2000 des « Maisons Citoyennes ». Situées dans les 7 principaux quartiers de la ville, ce sont des lieux de proximité ouverts à tous. Des parcelles cultivables sont aussi ouvertes proposant une alternative de jardinage pour ceux ne disposant pas de jardins. 

Autrefois appelées « maisons de quartier », ces structures d’entraide ont subit un projet de modernisation en 2009 afin de les rendre plus attractives et proposer plus de services aux Columérins. Il existe 7 pôles : La Naspe, St Exupéry, Le Val d’Aran, Seycheron, En Jacca, La Crabe et les Ramassiers ; ainsi que 3 annexes, Poitou, le pole d’accompagnement social ; Pelvoux, le pole d’aide Senior et les Seycheron pour les arts créatifs.

Des lieux de partage et d’échanges

Ces centres offrent aux habitants de nombreux services, comme des ateliers créatifs, des sorties culturelles, des animations au sein des centres ou encore des activités sportives. La programmation varie en fonction des 7 maisons citoyennes et offrent aux habitants un « échappatoire culturel » afin de les sensibiliser à la culture. 

Un pôle d’aide éducative a été mis en place dans chaque maison et propose un accompagnement à la scolarité du CP au collège organisé par des professeurs et tuteurs bénévoles. La ville est par ailleurs en constante recherche d’animateurs, enseignants et bénévoles pour intervenir dans le cadre de ces aides scolaires. 

Des services d’aide à la personne 

Des services d’accompagnements sont également dispensés pour faciliter les démarches de la vie quotidienne. Des professionnels sont déployés pour apporter des conseils juridiques adaptés. Un Point info santé est à disposition pour se documenter sur l’accès aux soins, ainsi qu’un Point écoute parents/enfants assurant un suivi individuel par un psychologue. Les maisons citoyennes offrent également une assistance dans la recherche d’emploi, un accompagnement à l’apprentissage de la langue française et bien d’autre services visant à améliorer la vie quotidienne des habitants. 

Jardins publics pour cultiver la solidarité

En plus des maisons citoyennes, la ville de Colomiers met à disposition des citoyens des parcelles cultivables afin de permettre à tous la découverte du jardinage afin de cultiver ses propres légumes. Situé dans la zone de Triguebeurre à En Jacca, le « jardin des familles » comprend 41 parcelles pour cultiver et échanger entre habitants. Ces jardins ont pour objectif de permettre à des Columérins ne disposant pas de jardins de bénéficier d’une parcelle d’une centaine de mètres carrés pour y créer son potager durant trois ans. 

Autant de solutions citoyennes visant à améliorer la vie, aider et créer des échanges entres les habitants, véritable lieu de partage solidaire. 

Justine Seguin