Les Pitchounes en interview avec le maire de Saint-Paul-Trois-Châteaux sur le Tour de France 2018. Crédit Photo : Guillaume Pannetier.

Depuis 10 ans, l’association Média-Pitchounes milite pour avoir le Tour au pied des Tours. C’est fait : le Tour de France passera par Bagatelle le 18 juillet prochain. Un rêve devenu réalité pour ces jeunes journalistes en herbe qui verront la Grande Boucle évoluer dans leur quartier. C’est la première fois que l’épreuve cycliste passera par un quartier populaire.

Une victoire qui rend heureux les Pitchounes. Cela faisait dix ans qu’ils l’attendaient. L’organisateur du Tour de France a finalement privilégié un départ devant le Stadium, mais la Grande boucle passera bien dans le quartier Bagatelle. C’est donc un pari réussi pour cette association, qui fait depuis plusieurs années du lobbying auprès des élus pour que le départ d’une étape se fasse dans le quartier populaire de Bagatelle, allant même jusqu’à interpeler le Président de la République Emmanuel Macron. 

Le Tour au Pied des Tours a pour objectif de favoriser la participation citoyenne de jeunes issus de quartiers populaires. Le Tour de France est alors utilisé comme un outil d’apprentissage des valeurs citoyennes.

Le Tour se prépare en amont 

L’écriture de leur magazine spécial « 100 ans du maillot jaune » distribué sur les 3 500 km de routes du Tour, vient de commencer. Pendant 3 mois les jeunes journalistes vont écrire les articles, choisir les photos et jeux qui l’illustreront.
Plusieurs animations sont prévues également avant l’arrivée du Tour dans le quartier de Bagatelle où siège l’association. Jeudi 21 février 2019, ils diffuseront, en avant-première, leur film réalisé en juillet dernier. Un film qui retrace les coulisses du Tour de France. Les habitants du quartier qui ne connaissent pas cette épreuve cycliste ce qui les attend en bas des tours. La Dictée du Tour, qui a lieu chaque année sera organisée à Bagatelle en amont du passage du Tour de France. Et une fois le Tour passé à Bagatelle, Média-Pitchounes compte continuer à se mobiliser pour que chaque année une étape ait lieu dans un quartier populaire.

Une grande histoire entre la Grande boucle et Média-Pitchounes 

Les Pitchounes et le Tour de France, c’est une grande histoire. Depuis 2009, les jeunes journalistes Toulousains partent au mois de juillet sur cette grande course cycliste. Ils réalisent des reportages, des interviews, afin d’être dans la peau d’un journaliste. Les jeunes Toulousains de Média-Pitchounes suivent chaque Tour de France, et réalisent pour chaque édition un magazine et une émission quotidienne sur Internet. Le journalisme sportif constitue un moyen pour mettre en oeuvre ce projet d’éducation citoyenne auprès de tous les participants. L’implication citoyenne de ces jeunes est valorisée en partie, par la visibilité de leurs productions journalistiques. Les Pitchounes seront, comme chaque année, en juillet sur le Tour et verront les coureurs passer proche de leur association. Souhaitons que désormais la Grande Boucle mette en valeur un quartier populaire de France dans ses prochaines éditions… 

Le film des Pitchounes : « Les à-côtés du Tour » 

Ce film sur les coulisses du Tour de France retracent les 3 semaines intenses de la plus grande course cycliste où les Pitchounes mettent en avant les coulisses du Tour afin de montrer aux habitants du quartier qui ne connaissent pas cette épreuve cycliste ce qui les attendent le 18 juillet prochain. Pendant 6 mois, les Pitchounes ont été encadrés par un réalisateur qui les a formés et accompagnés dans leur apprentissage. Ils ont été amenés à occuper tous les rôles qui ont nécessité la réalisation de ce film. À l’origine, le documentaire avait pour vocation de pousser la candidature du quartier Bagatelle comme lieu de passage du Tour de France, et plus généralement d’appuyer la présence des quartiers populaires à chaque édition de la prestigieuse course cycliste.