Pour les Français, la gastronomie est quelque chose de primordial. Cela fait partie du patrimoine français. C’est pourquoi de plus en plus de restaurateurs en France se tournent vers les producteurs locaux pour s’approvisionner en produit frais. Mais comment les restaurateurs font -ils pour trouver des producteurs locaux et qu’elles sont les avantages de cette démarche ?

La France est un pays de gastronomie. Le cassoulet, le fromage, le vin… notre pays regorge de plats tous meilleurs les uns que les autres. C’est pourquoi certains restaurateurs se tournent vers des producteurs locaux de leurs régions pour préparer ces mets d’exceptions. Acheter des produits avec très peu d’intermédiaire et à proximité de chez soi s’appelle un circuit court. Pour certains restaurateurs, se fournir en produits du terroir est un gage de qualité au niveau des produits mais aussi aide à convaincre et rassurer plus de clients. A Castelnaudary, plus précisément à La Bastide d’Anjou, Éric chef cuisinier et propriétaire de l’Hostellerie Etienne fait son cassoulet à partir de produits régionaux. Les haricots viennent de Castelnaudary, la saucisse vient du boucher du village, le confit de canard vient du Gers… Il instaure avec les producteurs locaux une certaine confiance mutuelle. Il peut facilement tracer les produits qu’il a commandé et vérifier leurs qualités. Pour que cela se fasse le restaurateur et le producteur doivent trouver un arrangement gagnant-gagnant. Le restaurateur doit avoir des produits excellents niveau qualité prix et le producteur doit toucher une somme convenable.

Le contact entre producteur et restaurateur : l’un des éléments clés du circuit court

Pour pouvoir contacter un producteur de votre région, il n’y a rien de plus simple. Il existe différentes méthodes. Par exemple, il y a des pages internet comme Via terroirs ou La ruche qui dit oui, qui mettent directement en relation les restaurateurs avec les producteurs à proximité de chez eux. Ces sites sont en réalité des coopératives. C’est-à-dire que les producteurs locaux se regroupent pour aider le restaurateur à trouver les produits qui lui convient. Il y a aussi le « food dating ». C’est une mise en relation entre des producteurs régionaux et des restaurateurs afin de favoriser des approvisionnements en circuit court de produits frais, originaux et de qualité. Durant ces salons, il y a une prise en contact réel. Ce sont le plus souvent les régions qui mettent en place ces événements. Les restaurateurs et les agriculteurs négocient des tarifs au juste prix qui garantissent des engagements qualité prix au consommateur.

Les avantages de privilégier le circuit court 

Le circuit court a des avantages. Tout d’abord il renforce le lien avec le consommateur car le consommateur se trouve au plus près du processus de fabrication de son plat. Il y a très peu d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Le client est bien plus rassuré à l’idée d’acheter un produit dont il connaît la provenance. C’est ce que fait Éric avec son cassoulet. Lors d’un entretient avec lui, il nous décrit tout le processus d’un bon cassoulet. Il ne cache rien à pars sa sauce secrète. Et sa stratégie marche, son restaurant est très réputé en France et dans le monde. Il y a aussi un réel respect de l’environnement comparé à un mode de distribution classique, le transport des marchandises est diminué. Dans le cas d’une vente directe producteur elle est quasi-nulle. Il y a aussi moins de gaspillage car il n’y a pas beaucoup de critère sur le calibrage ou la qualité des produits. Les fruits et légumes « moches » mais encore consommables ne seront pas jetés et même, ils seront mis en circulation. Le producteur est maître du prix de sa production. En ne passant plus par des intermédiaires, il choisit lui-même ses prix. De plus, le circuit court favorise les emplois locaux et la bonne santé économique de la région.